ARTICLE DE LA NOUVELLE REPUBLIQUE

30 décembre 2014 - 20:54

Une journaliste de la NR a passé l'aprés-midi du 28/12/2014 à notre loto

 

Près de 350 joueurs dans l’attente du bon numéro… La scène se déroulait dimanche à Lamotte-Beuvron. Le rituel du loto ne connaît pas la crise.

 Il est 13 h 15 ce dimanche. La partie ne démarrera pas avant plus d'une heure mais plusieurs dizaines de joueurs sont déjà attablées dans la salle des fêtes de Lamotte-Beuvron. Ils ont préféré assurer leur place, plutôt que de risquer devoir rebrousser chemin, à 50, voire 100 km de là pour certains d'entre eux. « La limite autorisée pour la sécurité, c'est 350 personnes », explique l'un des organisateurs de ce 1er loto traditionnel de l'AS Nouan-Lamotte. En résumé : « Mieux vaut venir tôt ».

En provenance de Romorantin, Orléans, Gien, parfois de plus loin encore, ils sont finalement 340 lorsque la loterie commence à 14 h 30 tapantes. Parés pour un siège qui durera plus de 6 heures. 
Parmi eux, beaucoup de retraités, quelques familles plus composites, et « facilement 95 % d'habitués », décrypte très facilement l'animateur du jour, au vu de la faible demande de jetons enregistrée par l'équipe. Bâton magnétique, pions personnels, et même un petit support porte-grille et un carnet pour noter les numéros pour les plus organisés d'entre eux : c'est que les fidèles sont facilement identifiables même pour l'œil le moins expert. A l'image de Nelly, une quinzaine de grilles étalées devant elle, qui explique se sentir particulièrement en veine : « Vendredi dernier, j'ai gagné un congélateur », argumente-t-elle, avant d'annoncer la télévision d'il y a trois semaines. La fameuse loi des « séries »…

" Tant qu'on rentre dans nos frais "

Sur quatre ou cinq groupes rencontrés dimanche, tous fréquentent les lotos à raison d'une ou deux fois par semaine. Avec un budget plus ou moins défini : de 32 euros par personne à cette table, 20, pour cette jeune famille de 6 personnes dont la cadette, 4 ans, n'échappe pas au loto en famille du dimanche. « Tant qu'on rentre dans nos frais, ça va », explique Christelle, la mère, invoquant « le plaisir djouer » pour justifier les kilomètres parcourus une fois le week-end venu.
Pour « la sortie »« l'adrénaline »« l'envie de gagner »« les gens qu'on rencontre »ou encore pour « tuer l'après-midi », les raisons varient mais tous sont d'accord sur un point : on se prend au jeu très rapidement. Jusqu'à devenir accro ? Tous assurent que non, Michèle la première : « Là c'est l'hiver, mais au printemps il y a les champignons, la nature. Maintenant que je suis à la retraite, ce n'est pas pour m'enfermer ».

 « L'intérêt du loto, c'est de faire vivre le club et d'apporter une certaine convivialité. » Jean-Claude Moginot, le président de l'AS Nouan-Lamotte, reconnaît aussi sans mal qu'à côté du thé dansant et du concours de belote, l'intérêt de la loterie traditionnelle est aussi largement pécuniaire. Un simple calcul : imaginons que sur les 340 participants rassemblés dimanche après-midi à Lamotte-Beuvron, le « panier moyen » ait été de 10 € (ce qui semble une fourchette basse), la somme déjà récoltée par l'AS Nouan-Lamotte serait déjà de 3.400 euros. Sans compter les boissons consommées à la buvette qui permettront encore d'étoffer le ticket à destination des caisses de l'association, ni le coût de la salle qui était prêtée par la municipalité. De quoi faire de ces lotos (3 avec celui organisé à Nouan-le-Fuzelier), « le deuxième sponsoring derrière la municipalité ». Une manne loin d'être négligeable s'accordent plusieurs représentants de l'ASNL alors que l'inquiétude sur le montant des subventions à attendre l'année prochaine dans le contexte actuel de baisse des dotations pour les collectivités locales se fait de plus en plus vive sur le front associatif.

Le loto serait donc le meilleur moyen de « faire des prévisions à plus long terme et d'offrir des équipements à 180 joueurs. Il faut de l'argent, résume Jean-Claude Moginot.Sans taxe pour l'instant, mais peut-être pas pour longtemps ».

Commentaires

ANNIVERSAIRE DU MOIS

JUILLET

03 juillet : Michaël.B (sénior)

06 juillet : Stéphane.P (loisir)

08 juillet : Jérémy.G (sénior)

21 juillet : Thomas.D (sénior)

24 juillet : Alain.R (dirigeant)